CET et IRCANTEC : AH reste vigilant !

Depuis 2016, certains hôpitaux ont décrété qu’ils n’avaient pas à payer les cotisations retraite à l’IRCANTEC sur les CET pris sous forme rémunérée. Une exploitation de faille de mauvaise foi, prétendant que le texte sur la rémunération des jours excédant 20 sur le CET ne prévoyait pas explicitement cette cotisation. Ainsi, alors qu’il s’agit de travail en plus, qui devrait rapprocher notre date de retraite ou son niveau, c’est du travail oublié par les Hôpitaux !
 
AH a saisi l’IRCANTEC qui a adressé une fin de non-recevoir, puis la DGOS qui ne « peut rien faire en l’état ». Nous avons donc exigé que la DGOS revoie sa copie en rédigeant un texte plus explicite, et à effet rétroactif, nous avons fourni notre expertise juridique, la DGOS doit faire la sienne et nous répondre. Nous ne laisserons pas les Hôpitaux se renflouer sur le dos de nos cotisations !

Avec le soutien du Groupe Pasteur Mutualité

 

----------------------------------------------------------------

Campagne nationale
" Dis Doc', t'as ton doc' ? "  pour faire évoluer le modèle culturel des médecins !

 

Retrouvez toute l'information dans le communiqué de presse (cliquez ici)

www.cfar.org/didoc/ 

 

----------------------------------------------------------------

 
 

  

       

Pour lire le sommaire et les articles cliquez ici

Pour télécharger la revue, cliquez ici

----------------------------------------------------------------

Les annonces de recrutement 
Février 2020

      retrouver ces annonces sur le site reseauprosante.fr

 

Les dernières actus

Communiqué unitaire des organisations syndicales et des collectifs hospitaliers publics : crise du Covid-19.

 

Lire le communiqué  

L’OSAT s’adapte à la crise sanitaire

L’Observatoire de la souffrance au Travail d’APH est un outil d’appréciation et d’écoute de la souffrance au travail des médecins et pharmaciens hospitaliers en France. Parce que le contexte actuel est particulièrement difficile, que cette crise se surajoute à un hôpital public déjà dégradé et à des soignants à bout de souffle, l’OSAT  a souhaité se pencher  sur les difficultés soulevées par cette crise et comment elles sont vécues par les soignants : manque de moyens mettant en jeu la sécurité individuelle, obligation de prises de décisions non éthiques, surcharge de travail, non-respect des rythmes physiologiques, manque d’effectifs, épuisement émotionnel, syndrome de stress post traumatique… L’OSAT propose à travers une déclaration en ligne sur le site https://osat.aph-france.fr  une expression des difficultés rencontrées pendant cette crise sanitaire. Les praticiens qui le souhaitent pourront bénéficier d’une assistance téléphonique pour une écoute et une aide psychologique ou syndicale par l’un des observateurs de l’OSAT, médecins ou pharmaciens.

Manifestation parisienne du 14 février

Retour en vidéo sur la manifestation parisienne du 14 février 2020 avec les interviews de Renaud Péquignaud (Vice-Président d'APH, Président d'AH et administrateur du SNPHARE) et de Jacques Trévidic (Président d'APH et de CPH).

© Avenir Hospitalier - VA Solutions 2012 - Tous droits réservés